La fracture pénienne

Publié le 14/06/2009

La fracture pénienne correspond à la fracture du pénis (verge, …). Mais attention contrairement aux croyances populaires, l’homme ne possède pas d’os pénien. En effet seul certain animaux en possèdent, tels que les chiens…

Qu’est-ce donc la fracture de la verge ? Il s’agit en fait d’un déchirement des corps caverneux. Ces corps caverneux sont au nombre de deux et constituent avec le corps spongieux le corps de la verge. Cet accident se fait en temps normal lors de coïts très dynamiques, mais également lors de masturbations. La fracture de la verge reste tout de même exceptionnelle. Ne trouvez donc pas, messieurs, le prétexte du mal de tête pour refuser une avance de votre partenaire, par peur de perte de votre virilité.

Le déchirement des corps caverneux peut entraîner d’autres lésions comme celle de l’urètre (canal pénien transportant l’urine), ainsi que celle de l’albuginée (membrane entourant le corps de la verge et les testicules) qui peut être la cause d’une propagation de la zone hématique.

Après « craquement », la verge est extrêmement douloureuse, tumescente et prend une couleur caractéristique témoignant de la présence d’hématomes au niveau des corps caverneux. Ceci entraîne une miction difficile et douloureuse.

Suite à cet incident, il est important de tout de suite appliquer de la glace, et à moyen terme, l’individu devra maintenir un état de repos sexuel. Une intervention médicale est recommandée dans certaine conditions. Dans 10% des cas on observe un risque de déformation pénienne avec difficulté d’érection, et ceci dû à des cicatrisations discontinue des corps caverneux.

Sources ↓

Matthieu SIMON

Fondateur et rédacteur principal de Cours-Pharmacie

Haut de page