PCR et PCR en temps réel

Publié le 26/12/2010

La PCR (pour Polymérase Chain Reaction) est une technique fondamentale dérivée des connaissances du mécanisme moléculaire de réplication de l’ADN, et des propriétés de dénaturation-renaturation de l’ADN. Elle permet l’amplification de toute séquence d’ADN de 1 à 109 copies. Elle se fait en différentes étapes :

  • Ajout dans le milieu réactionnel de l’ADN à amplifier, des amorces correspondantes, des désoxy-ribo-nucléotides-triphosphates (dNTP) et des ADN-polymérases.
  • Les molécules d’ADN à amplifier sont alors associées brins à brins de manière complémentaire. Pour dissocier ces brins il sera nécessaire d’augmenter la température jusqu’à 95°C pour être sur que toutes les molécules soit entièrement dénaturée.
  • Puis la température est diminuée jusqu’à Tm-5°C (≈55°C) afin de permettre l’association des simples brins d’ADN avec les amorces. On peut faire la remarque que les simples brins ne se réassocient pas entre eux, car la réassociation est plus facile avec des courts fragments.
  • Une fois les amorces fixées, l’ADN complémentaire est synthétisé par l’ADN-polymérase en utilisant les dNTP.
  • Et le cycle recommence en dénaturant les deux brins à 95°C …

Les ADN polymérases utilisées sont des enzymes thermostables isolées de bactéries thermophiles telles que la Taq Polymérase (= Polymérase de Thermus aquaticus) ou la Pfu Polymérase (Pyrococcus furiosus).

Une séquence d’ADN peut-être amplifiée où qu’elle se trouve : sur un plasmide, sur un fragment d’ADN linéaire, sur l’ADN génomique.

La PCR

Une animation détaillant les différentes étapes de la PCR est également disponible sur le site de l’ens lyon.





Matthieu SIMON

Fondateur et rédacteur principal de Cours-Pharmacie

Haut de page