Commercial et spécialiste

Le pharmacien n’a pas seulement la fonction de conseiller, il est également le spécialiste des médicaments et son aide est très précieuse dans le milieu médical. En effet, de par des études très spécifiques, il connait chaque médicament ainsi que leurs effets et leur mode d’utilisation. Il a ainsi une très grande responsabilité vis-à-vis d’un patient ou du client à qui il va vendre son produit et n’a, par conséquent, pas le droit à l’erreur. Ainsi, le pharmacien est à la fois un commercial et un spécialiste. Il possède un grand sens des responsabilités et ne doit en aucun cas se laisser corrompre ni abuser.

Conseiller et psychologue

Si le pharmacien ne peut faire d’ordonnance ni de prescription, il est surtout et avant tout un conseiller avisé et parfois psychologue à ses heures. Certaines personnes ne viennent que pour parler de leurs petits problèmes (comme chez le coiffeur !) et avoir une personne amicale à qui parler. D’autres auront seulement besoin d’un petit renseignement.

Le pharmacien sera, par exemple, compétent pour indiquer l’adresse d’un bon chiropracticien – et si ce dernier n’est pas remboursé par la sécurité sociale, groupon propose par ex. des bons de réduction spécialisés dans la chiropractie – ou d’un Ostéopathe si le patient à des problèmes de dos ou de genoux. Il pourra également vendre des produits qui ne nécessitent pas d’ordonnance, en fonction des problèmes du client. Celui-ci vient de se faire poser un appareil dentaire invisible – grâce à des bons plans groupon trouvés sur le net – et a depuis des douleurs à la mâchoire et à la tête ? Alors, le pharmacien pourra lui dispenser du Paracétamol – générique en vente libre – ainsi qu’une crème pour les gencives, ce qui calmera la douleur.

Le conseil bientôt rémunéré ?

Les compétences du pharmacien seront bientôt élargies et les salaires seront revus à la hausse. En effet, en plus de délivrer des médicaments, il va étendre son rôle de conseiller en mettant notamment l’accent sur la prévention et le suivi des patients. L’entretien thérapeutique assurera ainsi un meilleur accompagnement médical des patients.

Article invité