La contrefaçon de médicaments sur Internet

Publié le 23/09/2011

De nos jours la contrefaçon est omniprésente : supports audio, portables, vêtements, sacs, etc. Mais le secteur dans lequel les conséquences sont les plus graves est très certainement celui de la pharmacie. Comme a pu le dire Jacques Chirac lors de l’appel de Cotonou le 12 octobre 2009 : « Les faux médicaments ne se contentent pas de tromper l’espérance des patients, ils sont souvent des poisons qui tuent et qui handicapent… ». « La contrefaçon est un crime contre l’humanité … on a trouvé des sirops pour la toux pour enfants qui contenaient de l’huile de vidange de moteur », précise Isabelle ADENOT, présidente du Conseil Nationale de l’Ordre des Pharmaciens.

« Selon l’OMS 30% des médicaments qui circulent dans les pays en voies de développement sont falsifiés. » En effet, cette tromperie touche principalement les pays pauvres, mais ce ne sont pas les seuls. Comme partout les particuliers pensent faire des économies et actuellement d’autant plus à cause de la crise dans laquelle la France a été plongée les derniers mois.

La croissance importante des ventes sur internet des dernières années favorise ces ventes illégales, les « colis piégés » passant très souvent inaperçu dans la masse. D’après Blandine Savrda, commissaire de l’exposition « La vraie expo qui parle du faux » qui était exposée jusqu’au 13 févriers dernier à la Cité des sciences : « 50% des médicaments vendus sur internet sont des contrefaçons ».

On peut alors se demander comment sensibiliser tout un chacun des risques encourus afin d’éviter tout risque inutile. Voici quelques vidéos, dont certaines de laboratoires pharmaceutiques, qui peuvent se féliciter d’adopter, pour chacune d’entre elles, des méthodes particulièrement convaincantes : tragédie, humour, dégout, etc.









Voici un reportage plus concret de la contrefaçon de médicaments en France (vidéo Doctissimo) :



Matthieu SIMON

Fondateur et rédacteur principal de Cours-Pharmacie

Haut de page