Lexique – P

Publié le 19/09/2009

Pour obtenir la définition cliquez sur le terme !

  • PA :
    1. Abréviation de « Pression artérielle ».
    2. Abréviation de « Pancréatite aiguë ».
  • PAD :
    Abréviation de « Pression artérielle diastolique ».
  • PAL :
    Abréviation de « Phosphatase alcaline ».
  • Palindrome :
    Le palindrome est une séquence de nucléotides qui présente une symétrie axiale et qui permet à l’ARN, lors de la transcription de l’ADN, de réalisé un appariement intra-chaîne pour arrêter la migration de l’ARN-polymérase (Exemple : « Esope reste ici et se repose / esoper es te ici etser eposE », on peut lire cette phrase dans les deux sens).
  • PAM :
    Abréviation de « Pression artérielle moyenne ».
  • PAMP :
    Abréviation de « Pathogen Associated Molecular Patterns ».
  • Paresthésie :
    La paresthésie est une sensation non douloureuse avec impression de fourmillement, de picotement, d’engourdissement et de brulure.
  • PAS :
    Abréviation de « Pression artérielle systolique ».
  • Pathogen Associated Molecular Patterns (PAMP) :
    Les PAMP sont des composants présents sur les microorganismes, qu’ils soient pathogène ou non. Leur interaction spécifique avec les récepteurs PRR (récepteur du soi), induit un signal danger qui activera la réponse immunitaire innée. Parmi eux on compte les LPS (lipopolysaccharide).
  • Pb ou Pdb :
    Abréviation de « paires de bases ».
  • PBR :
    Abréviation de « Peptide Binding Region ».
  • PCR :
    Abréviation de « Polymerase Chain Reaction ».
  • PD :
    Abréviation de « Pharmacodynamie ».
  • PDF :
    Abréviation de « Produit de Dégradation de la Fibrine », correspondant aux D-dimères.
  • Périanthe :
    Le périanthe correspond à l’association de la corolle et du calice, ayant un rôle de protection des organes reproducteurs.
  • Périphlébites :
    Les périphlébites correspondent à des inflammations des veines superficielles.
  • PFC :
    Abréviation de « Plasma Frais Congelé ». Le PFC est utilisé en cas d’hémorragie induite par un surdosage aux AVK.
  • PG :
    1. Abréviation de « ProstaGlandine ».
    2. Abréviation de « ProtéoGlycane ».
  • PH :
    Abréviation de « Praticien hospitalier ».
  • Phénotype :
    Le phénotype est l’ensemble des caractères observables d’un l’individu.
  • Phlébite :
    La phlébite est une inflammation veineuse caractérisée par une coagulation intra-vasculaire.
  • Phonophobie :
    La phonophobie est la peur du bruit.
  • Photophobie :
    La photophobie est la peur de la luminosité.
  • Phragmoplaste :
    Le phragmoplaste est un assemblage de microtubules en forme de tonneau nécessaire à la division de la cellule végétale et plus particulièrement à la formation de la plaque cellulaire qui sera à la base de la formation de la lamelle moyenne (cf. cours de physiologie végétale : « Les parois végétales »).
  • PHRC :
    Abréviation de « Programme Hospitalier de Recherche Clinique ».
  • PIC :
    Abréviation de « Pression intracrânienne ».
  • Piriforme :
    Piriforme est relatif à de nombreux éléments présentant une forme caractéristique en poire.
  • PK :
    Abréviation de « Pharmacocinétique ».
  • PL :
    Abréviation de « Ponction lombaire ».
  • Plastes :
    Les plastes sont des organites cellulaires qui possèdent un ADN propre circulaire qui leurs donne la qualification de « semi-autonome », ainsi qu’une double membrane phospholipidique. On compte 3 types de plastes : les chloroplastes, les leucoplastes (amyloplastes, statolithe, oléoplastes, protéinoplastes) et les chromoplastes. Ils sont tous le résultat d’un évènement endosymbiotique d’un organisme vivant autonome qui est devenue permanente. Ils se multiplient par dichotomie.

    Les différents types de plastes

    Production Mariana RUIZ (LadyofHats) – Traduction Supermanu

  • PLC :
    Abréviation de « Phospholipase C ».
  • Pléiotropie :
    La pléiotropie correspond à la possibilité qu’un élément possède de déterminer un ensemble de caractères, bien qu’en apparence ils paraissent indépendants les uns des autres. On parle de résistances pléiotropes correspondant à des résistances que possèdent par exemple des cellules cancéreuses ou des bactéries respectivement vis-à-vis d’anticancéreux ou d’antibiotiques.
  • PMA :
    Abréviation de « Procréation médicalement assistée ».
  • PMD :
    Abréviation de « Psychose maniaco-dépressive ».
  • PN :
    Abréviation de « Polynucléaire ».
  • PNE :
    Abréviation de « Polynucléaire éosinophile ».
  • PNN :
    Abréviation de « Polynucléaire neutrophile ».
  • PO :
    Abréviation de « Per os », signifiant « par voie orale ».
  • Point de compensation :
    Le point de compensation est relatif aux plantes, et est défini comme la concentration correspondant à une activité photosynthétique nette nulle, autrement dit la concentration à laquelle la photosynthèse et la respiration, inverse l’une de l’autre, s’annulent.
  • Point de flétrissement :
    Le point de flétrissement est la quantité d’eau dans le sol en dessous de laquelle la plante se fane irréversiblement. Il ne dépend pas de l’espèce, mais du type de sol et donc du type de substrat.
  • Pollakiurie :
    La pollakiurie correspond à une envie excessive d’uriner qui n’est pas due à une vessie pleine même si c’est l’impression ressentie.
  • Polydipsie :
    La polydipsie est un symptôme caractérisé par une soif excessive. Dans le diabète glucosé, la polydipsie est une conséquence de la polyurie.
  • Polymérisation :
    La polymérisation correspond à l’association de monomère.
  • Polyphagie :
    La polyphagie est un symptôme caractérisé par une faim excessive.
  • Polyurie :
    La polyurie correspond à l’augmentation du volume urinaire, entraînant une augmentation importante d’uriner. Dans le diabète glucosé, la polyurie entraîne une polydipsie.
  • PPSE :
    Abréviation de « Potentiel Post-Synaptique Excitateur ».
  • PPSI :
    Abréviation de « Potentiel Post-Synaptique Inhibiteur ».
  • Praxie :
    La praxie correspond à la capacité à définir ainsi qu’à manipuler les objets (tourner une clé dans une serrure, s’habiller, etc.).
  • Proctocolectomie :
    La proctocolectomie correspond à l’ablation du colon et du rectum.
  • Protéine :
    La protéine est une molécule constituée d’une chaîne d’acides aminés qui sont associés les unes aux autres lors de l’étape de traduction. Cette synthèse de protéine est réalisée dans le cytoplasme de la cellule eucaryote. Les protéines ont des rôles très divers au sein de l’organisme : de structure, de jonction, dynamique, enzymatique, …
  • Protéine de fusion :
    1. Protéines associées l’une à l’autre par génie génétique.
    2. Protéines permettant la fusion des virus à la membrane de la cellule hôte.
  • Protéinurie :
    La protéinurie est la présence de protéine dans les urines.
  • Proto-oncogène :
    Un proto-oncogène est relatif à un gène qui une fois mutés devient un oncogène. Autrement dit, cette mutation est responsable d’une sur activation de l’expression du gène cible, favorisant la survenue d’un cancer. On peut donner comme exemple les cyclines qui jouent un grand rôle dans la régulation du cycle cellulaire.
  • PRR :
    Abréviation de « Pattern Recognition Receptors ». Les récepteurs PRR sont des groupes de récepteurs du soi induisant la réponse immunitaire innée par formation d’un signal danger suite à une interaction spécifique avec les PAMP qui sont des composants présent sur les microorganismes. Les gènes codant pour ces récepteurs ne sont pas polymorphes (identiques au sein de l’espèce).
  • Prurit :
    Le prurit est une sensation de démangeaison.
  • PSE :
    Abréviation de « Pousse seringue électrique ».
  • PSL :
    Abréviation de « Produit sanguin labile ».
  • PSUR :
    Abréviation de « Periodic Safety Update Report ».
  • PTG :
    Abréviation de « Prothèse totale de genou ».
  • PTGS :
    Abréviation de « Post-Transcriptional Gene Silencing ».
  • PTH :
    1. Abréviation de « Prothèse totale de hanche ».
    2. Abréviation de « Parathormone ».
  • Ptosis :
    Le ptosis est une chute de la paupière supérieur visible au niveau d’un ou des deux yeux.
  • Pyosalpinx :
    Le pyosalpinx est la transformation de la trompe utérine en une poche contenant du pus.
  • Pyrosis :
    Le pyrosis correspond au reflux gastro oesophagien.
  • Pyurie :
    La pyurie est la présence de pus dans les urines.
  • Pyxide :
    La pyxide est un fruit sec déhiscent sous la forme d’une capsule qui s’ouvre par déhiscence transversale ou circulaire, au niveau de quatre fentes.

Matthieu SIMON

Fondateur et rédacteur principal de Cours-Pharmacie

Haut de page