Lexique – M

Publié le 19/09/2009

Pour obtenir la définition cliquez sur le terme !

  • MA :
    Abréviation de « Maladie d’Alzheimer ».
  • MAI :
    Abréviation de « Maladie auto-immune ».
  • Maladie de Basedow :
    La maladie de Basedow est une hyperthyroïdie provoquée par une stimulation constante du récepteur de la TSH par des auto-anticorps ; c’est donc une maladie auto-immune.
  • MALT :
    Abréviation de « Mucosa Associated Lymphoid Tissue ».
  • Mammectomie :


  • MAPA :
    Abréviation de « Mesure Ambulatoire de la Pression Artérielle ».
  • Martiale :
    cf. carence martiale.
  • MBL :
    Abréviation de « Mannan Binding Lectin » ; cf. MBP.
  • MBP :
    Abréviation de « Mannan Binding Protein ». Les protéines MBP sont des PRR solubles jouant le rôle d’opsonines, autrement dit capables de se fixer sur les résidus mannose des agents exogènes, facilitant ainsi leur phagocytose.
  • Médicament :
    « On entend par médicament, toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales, ainsi que toute substance ou composition pouvant être utilisée chez l’homme ou chez l’animal ou pouvant leur être administrée, en vue d’établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou modifier leurs fonctions physiologiques en exerçant une action pharmacologique, immunologique ou métabolique.

    Sont notamment considérés comme des médicaments les produits diététiques qui renferment dans leur composition des substances chimiques ou biologiques ne constituant pas elles-mêmes des aliments, mais dont la présence confère à ces produits, soit des propriétés spéciales recherchées en thérapeutique diététique, soit des propriétés de repas d’épreuve.

    Les produits utilisés pour la désinfection des locaux et pour la prothèse dentaire ne sont pas considérés comme des médicaments.

    Lorsque, eu égard à l’ensemble de ses caractéristiques, un produit est susceptible de répondre à la fois à la définition du médicament prévue au premier alinéa et à celle d’autres catégories de produits régies par le droit communautaire ou national, il est, en cas de doute, considéré comme un médicament. »

    (Article L5111-1, modifié par la loi n°2007-248 du 26 février 2007 – art. 3 JORF 27 février 2007)

  • Médicament dérivé du sang ou du plasma humains :
    « On entend par médicament dérivé du sang ou du plasma humains, un médicament à base de composants de sang préparés industriellement par des établissements publics ou privés ; ce médicament comprend notamment l’albumine, les facteurs de coagulation et les immunoglobulines d’origine humaine. »

    (Directive 2001/83/CE du parlement européen et du conseil du 6 novembre 2001)

  • Médicament homéopathique :
    « On entend par médicament homéopathique, tout médicament obtenu à partir de substances appelées souches homéopathiques selon un procédé de fabrication homéopathique décrit par la pharmacopée européenne ou, à défaut, par les pharmacopées actuellement utilisées de façon officielle dans les États membres. Un médicament homéopathique peut contenir plusieurs principes. »

    (Directive 2001/83/CE du parlement européen et du conseil du 6 novembre 2001)

  • Médicament immunologique :
    « On entend par médicament immunologique, tout médicament consistant en vaccins, toxines, sérums ou allergènes :

      1. les vaccins, toxines ou sérums recouvrant notamment :

        – les agents utilisés en vue de provoquer une immunité active tels que le vaccin anticholérique, le BCG, le vaccin antipoliomyélitique, le vaccin antivariolique ;
        – les agents utilisés en vue de diagnostiquer l’état d’immunité, comprenant notamment la tuberculine ainsi que la tuberculine PPD, les toxines utilisées pour les tests de Schick et de Dick, la brucelline ;
        – les agents utilisés en vue de provoquer une immunité passive tels que l’antitoxine diphtérique, la globuline antivariolique, la globuline antilymphocytique ;

      2. les produits allergènes étant tout médicament destiné à identifier ou provoquer une modification spécifique et acquise de la réponse immunologique à un agent allergisant. »

    (Directive 2001/83/CE du parlement européen et du conseil du 6 novembre 2001)

  • Médicament radiopharmaceutique :
    « On entend par médicament radiopharmaceutique, tout médicament qui, lorsqu’il est prêt à l’emploi, contient un ou plusieurs radionucléides (isotopes radioactifs), incorporés à des fins médicales. »

    (Directive 2001/83/CE du parlement européen et du conseil du 6 novembre 2001)

  • Méconium :
    Le méconium correspond aux premières selles de l’enfant.
  • Méningite :


  • Ménorragie :
    La ménorragie est la présence de règles trop abondantes (en quantité ou en durée) et douloureuses.
  • Ménorrhée :
    La ménorrhée correspond à l’écoulement des règles.
  • Métabolisme :
    Le métabolisme est l’ensemble des transformations physico-chimique réalisées sur un type de molécules données, permettant sont utilisation ou son élimination. On distingue différent métabolisme dans l’organisme humain, dont celui des acides gras et celui des glucides. L’anabolisme et le catabolisme font partis du métabolisme.
  • Métrorragie :
    La métrorragie correspond à des saignements entre chaque règle.
  • MHD :
    Abréviation de « Mesures hygiéno-diététique ».
  • MI :
    Abréviation de « Membre inférieur ».
  • MMR :
    Abréviation de « Macrophage Mannose Receptor ». Les récepteurs MMR sont des PRR membranaires.
  • Monochromatidien :
    Monochromatidien est relatif à un chromosome possédant un seul chromatide sœur.
  • Monoïque :
    Monoïque est relatif à une plante possédant des fleurs mâles et des fleurs femelles sur un même pied.
  • Monopétale :
    Monopétale est relatif à une fleur dont les pétales sont entièrement soudés les uns aux autres, formant un seul pétale.
  • Monosépale :
    Monosépale est relatif à une fleur dont les sépales sont entièrement soudés les uns aux autres, formant un seul sépale.
  • MS :
    Abréviation de « Membre supérieur ».
  • MST :
    Abréviation de « Maladie sexuellement transmissible ».
  • MT :
    Abréviation de « Médecin traitant ».
  • MTE :
    Abréviation de « Maladie thrombo-embolique ».
  • MTX :
    Abréviation de « Méthotréxate ».
  • Mucite :
    Les mucites sont des inflammations de muqueuses recouvrant les différentes cavités de l’organisme.
  • Myoclonies d’endormissement :
    Les myoclonies d’endormissement correspondent à des contractions involontaires des muscles squelettiques survenant lors de l’endormissement.
  • Myoglobinurie :
    La myoglobinurie est la présence de myoglobine dans les urines qui traduit une lyse des cellules musculaires.

Matthieu SIMON

Fondateur et rédacteur principal de Cours-Pharmacie

Haut de page